ORVILLE H. GIBSON

Si le nom de Gibson est depuis longtemps célèbre et respecté à travers le monde, son histoire est, en revanche, généralement mal connue. Plutôt que décrire donc, un modèle ou un autre de cette marque, ce qui serait réducteur vu le nombre de modèles  existants, je vais donc vous conter l’histoire de son fondateur.

Orville H. Gibson est né en 1856 à Chateaugay, dans l’Etat de New-York. Sa famille était d’origine Anglaise et, après avoir émigré, son père, John Gibson, s’installa aux Etats-Unis à proximité de New-York. Jeune homme, Orville Gibson se retrouva par la suite dans l’Etat du Michigan à Kalamazoo, employé chez un marchand de chaussures. Déjà, à l’époque, son passe temps favori consistait à travailler le bois et, très rapidement, il s’assignat comme objectif, d’améliorer la qualité des mandolines, instrument alors très en vogue. Il souhaitait notamment réaliser une mandoline en appliquant les principes définis par Stradivarius dans la facture des violons avec la table et le fond galbés en massif. Ses premiers modèles furent ainsi conçus à  la fin des années 1870, entièrement à la main. Au plan de l’approvisionnement en matières premières, il marquait une nette préférence pour tous les vieux meubles qu’il pouvait trouver et dont il appréciait la qualité et le faible degré d’humidité.

orville gibson 01

Il essaya naturellement de progresser dans la facture des mandolines puis petit à petit des guitares, selon les principes régis jusqu’alors par la facture des violons. En 1894, il délaissa définitivement ses activités d’employé pour s’installer à son compte dans un atelier de lutherie pour travailler sur commande spéciale, ce qui fait que ses modèles étaient tous différents. Ses guitares possédaient une taille inhabituelle pour l’époque et étaient bien plus larges que les guitares Martin ou Washburn. En outre, la plupart de ses instruments, étaient pourvus d’un manche creux,pour favoriser la résonance.

En 1899, l’atelier d’Orville Gibson était installé au 104, East Main Street à Kalamazoo et sa réputation ne cessait de grandir à tel point qu’un groupe d’hommes d’affaires locaux lui proposa de former une société qui, tout en augmentant sa capacité de production, lui permettrait d’élargir la diffusion des instruments.

Orville Gibson accepta donc l’offre que lui firent Sylvio Reams, Lewis A. Williams, Leroy Hornbeck, Samuel H. van horn et John W. Adams. En 1902, la Gibson Mandolin Guitar Manufacturing CO Ltd fut fondée. John Adams en était le président.Quant à Orville Gibson, il lui fallait, aux termes de son contrat, enseigner aux treize employés de la nouvelle société, ses méthodes et son savoir faire du point de vue lutherie pendant au moins deux ans. En outre, il devait continuer à créer de nouveaux modèles. En 1911, la société déménagea mais resta à Kalamazoo et fit l’acquisition d’un terrain pour y construire une usine.

orville gibson 02

Entre temps, le 12 avril 1915, un nouveau contrat fut établi, lui permettant de fabriquer des instruments portant le nom de Gibson en échange du versement d’une royauté à vie. En fait, cette décision s’explique par la santé déclinante d’Orville Gibson, qui devait s’éteindre peut après le 19 Aout 1918 à Ogdenbourg.

Le créateur disparaissait mais le nom était déjà promis à la plus grande gloire. En juillet 1917, les nouveaux bâtiments situés au 225, Parsons Street à Kalamazoo furent inaugurés.

 

Laisser un commentaire

liberté de blasphème pour tous |
Lampo |
Cfdtbluelink |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Infirmiersenasie
| Anciano pero contento
| Victor Coudesabot